samedi 7 octobre 2017

Julie

Il m'a fallu du temps pour écrire ce mot, mon amie m'a quittée ce 22 septembre.  J'entends ses pas dans l'escalier, elle qui descendait doucement en se retournant souvent pour voir si je la suivais, ses ronronnements forts à chaque fois que je la touchais, son miaulement souvent imperceptible mais tout à fait criard lorsqu'elle était chez le véto, sa présence près de moi au jardin.



Julie, mon amie, j'ai l'impression que tu ne m'as jamais quittée et comme Mimi trop tôt partie vous m'entourez de votre chaleur.  Quelle triste fin de saison où j'ai décidé qu'il n'y aurait ici point de Noël cette année.


Je n'arrive pas à écrire, à raconter des anectodes, j'ai le coeur lourd.  Tu reposes à présent tout près du banc où tu aimais dormir en été, à l'ombre du soleil.... et moi je vais souvent m'y asseoir et je te parle....  



ma chérie, tu es en paix à présent mais je ne pouvais te garder plus longtemps à cause de cette tumeur sur ta joue, trop importante pour tenter le moindre traitement, trop soudaine pour avoir pu la déceler rapidement, pardonne moi.





13 ans de bonheur pour nous deux, je t'aime.




Siam


(Julie est venue chez moi en 2004, probablement âgée de 4 ans, à la mort de ma tante)


13 commentaires:

  1. Je suis désolée pour toi. C'est toujours difficile de perdre un animal qui nous a accompagné si longtemps dans notre vie. Elle repose en paix dans ton jardin. Tu pourras te recueillir aussi souvent que tu en ressentiras le besoin. Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Céline de Bretagne7 octobre 2017 à 09:17

    Je comprends ton chagrin Siam, ta petite Julie veille sur toi, je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
  3. Tu me fais pleurer, je comprends tellement ton chagrin et ta douleur.
    C'est beau de l'avoir installé là où elle aimait se blottir. Tu sentiras sa présence toujours.
    Je t'embrasse et t'envoie tout mon courage.

    RépondreSupprimer
  4. Je partage ton émotion, comme je la comprends !
    Ils font partie de notre vie, de notre famille, et c'est dur de les perdre. Elle était ravissante d'ailleurs avec ses longues moustaches.
    Bon courage !
    Aude.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai moi meme les yeux remplis de larmes en écrivant ces quelques lignes .
    Que c'est difficile de les voir partir !
    Je suis émue car j'ai mon vieux Rox ( 17 ans ) qui n'es pas en grande forme ...
    Je te souhaites beaucoup de courage dans ce moment de peine et de tristesse !
    Je sais que ces quelques mots ne suffiront pas à atténuer ton chagrin mais aujourd'hui la Belle Julie repose en paix au Royaume des chats et quelle te remercie pour tout ce que tu as fait pour elle .
    Repose en paix Belle et Douce Julie ...

    RépondreSupprimer
  6. Le décès d'un ami est toujours très difficile et ce même si cet ami à quatre pattes. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  7. Désolée et triste pour toi Siam et pour ta si jolie Julie à la moustache blanche . Les larmes me sont montées aux yeux en te lisant , j'ai pensé le cœur serré à ma petite chatte morte l'année dernière d'un cancer également . Tu l'as aimée , elle te l'a rendu , ainsi va la vie mais ne te prive pas des fêtes de Noël cela serait comme une double peine . C'est beau l'amour inconditionnel que tu portes à tes animaux , il y en a tellement que personne n'aime . Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  8. Je comprends ta douleur et ta tristesse et j'avoue avoir les larmes aux yeux en te lisant et en imaginant l'amour qui vous a unies toutes les deux ! Malheureusement nos boules de poils sont des "bêtes à bonheur et des bêtes à chagrin"! Nos compagnons nous aiment d'un amour inconditionnel. Ne pas la laisser souffrir est la meilleure chose que tu pouvais faire pour elle et je suis sûre qu'elle ne t'en veux absolument pas, au contraire.
    Je t'embrasse et t'envoie des ondes de réconfort.
    Michèle

    RépondreSupprimer
  9. Courage Siam la disparition d ' un compagnon comme ta petite Julie est toujours difficile ! je te souhaite beaucoup de courage pour passer ce mauvais cap ! je t ' embrasse affectueusement

    RépondreSupprimer
  10. Je te comprends tout à fait. Je ne peux m'empêcher de penser à Calypso également quand je vais dans " son" massif. Les chats n'arrivent pas chez nous par hasard, je suis sûre qu'elle a été très heureuse avec toi.
    Bon courage.

    RépondreSupprimer
  11. Bisous Siam, ta Julie a une belle seconde vie chez toi, que cela te console même si sa disparition te rend triste.

    RépondreSupprimer
  12. Je vous remercie toutes pour vos mots chaleureux. Julie ne m'a pas encore quittée vraiment, elle est dans mon coeur et dans mon esprit et je vais souvent m'asseoir sur le banc où elle aimait tant s'y reposer. Je n'arrive pas encore à extérioriser ma peine c'est peut être pour cela que j'ai si difficile de la laisser partir, les émotions sont trop fortes pour l'instant, un jour peut-être j'arriverai à tourner la page alors pour m'éviter trop d'émotions je jardine, je jardine..... Bisous à toutes.

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de lire ce post... je suis triste pour toi et au fur et à mesure de tes mots mes larmes coulent... Nos petits amours sont si chers à nos coeurs, ils nous donnent tant... comme je ressens ta peine et le vide immense de son absence. Je t'embrasse Siam avec une infinie tendresse...

    RépondreSupprimer