jeudi 21 septembre 2017

Aujourd'hui c'est l'automne

Pour fêter ce changement de saison, je vous offre quelques fleurs du moment...















mardi 19 septembre 2017

Les floraisons automnales défilent à la Flowers-week (2/2)

Dans ce second volet je vous présente les

QUELQUES FLORAISONS DE VIVACES ET ARBUSTES de fin d'été AU JARDIN

Dans un grand bac trois variétés de fraisiers, c'est la première année que je tente l'expérience et si la récolte ne fut pas spectaculaire elle m'a donné quelques bons fruits.  Il parait que l'an prochain sera plus prolifique car les racines se seront mieux développées, en attendant un constat s'impose, je dois enlever quelques plants pour apporter de l'aération à l'ensemble.



Les graminées ont ce charme et cette nonchalance que j'apprécie et puis à part un bon nettoyage au début du printemps ce sont des plantes sans soucis !



"Marina Wolkonski" est un splendide aster dont j'apprécie le coloris profond mais qu'est ce qu'il prend comme espace !  l'an prochain je vais devoir le cercler ce qui l'aidera grandement à bien se tenir droit face à la force du vent.



Tout à côté un autre de ton lavande, sans nom malheureusement, du même gabarit que la Marina.



"Coombe Fishacre" est un vrai bonheur !  pas trop grand, raffiné, sympa au regard.



Le beau Penstemon "Apple Blossom" est le seul au jardin, un coup d'essai pour voir.....  devant cette réussite je vais me mettre à la recherche d'autres variétés car la floraison est gracieuse.



Les cimicifugas sont en fleurs, pas pour longtemps alors il faut en profiter sans modération, le feuillage quant à lui assure le spectacle pour de longs mois, un plante plutôt pour l'ombre ou la mi-ombre dans un sol humide.



J'aime beaucoup les brunneras, ces beaux "myosotis" aux minuscules fleurs lavande.  La variété macrophylla offre un feuillage neuf après la floraison, je le garde beau en l'arrosant régulièrement et cerise sur le gâteau c'est une plante totalement répulsive pour les baveux !



Une autre variété, création de Monsieur Philippe La Fontaine, que j'ai choisie pour son feuillage marbré "Brunnera Java", d'une expansion plus large que la variété précédente.  J'adore et en plus il est totalement adapté à un sol lourd.



Graminée et armoise font bon ménage, l'armoise revient de loin car je j'ai malencontreusement taillée trop fort voilà deux ans, j'ai eu la bonne idée de la laisser en place et elle a retrouvé sa splendeur, je ne risque plus de refaire la même erreur  et je taillerai plutôt à 15 cm qu'à 5.



Infatigable et toujours présent à l'appel voici le "Stachys byzantina Silver Carpet", une jolie touffe que je laisse en place pour l'instant mais qui me servira au printemps prochain pour marquer les bords de pelouse.

J'aime le coloris glacé de la cinéraire, on la dit fragile mais je trouve qu'il n'en est rien, dès que ses racines sont bien développées et encrées il suffit de la tailler court au printemps si le gel a tout abîmé et c'est reparti pour une saison.  Je trouve cette plante bien vaporeuse et elle sait égayer un parterre, dommage que la floraison soit jaune mais je remédie à cet inconvénient en coupant systématiquement les fleurs dès leur apparition.



Le Thalictrum "White" est le dernier à fleurir, les autres variétés sont en sommeil depuis longtemps !  C'est une plante haute qui fait ses deux mètres allégrement.



J'aime les clématites, fleuries bien entendues mais certaines offrent une défloraison amusante, voici celle de la variété "Blekitny Aniol" qui fleurit en larges fleurs de ton lavande clair.  Ces amusants "pompons" resteront en place jusqu'à la taille printanière.



Une douce floraison qui passe presque inaperçue de loin, des petites grappes vert amande clair que je trouvent bien délicates, voici la floraison du Physocarpus "Angel Gold".



Un arbuste bien en finesse que je taille sévèrement tous les trois ans le "Symphonicarpos Mother of Pearl", le spectacle est permanent de la fin d'été à la mi-automne et je ne me lasse pas de tirer le portrait de ces petites boules roses.....



Certaines achillées ont la vie longue, dans un sol sec et fortement drainé voici les variétés "Schneetaler" et "Summer Pastels"




J
'aime bien les "Valérianes", elles demandent de l'espace et doivent être divisées régulièrement pour éviter l'envahissement.


Il y en a encore d'autres bien entendu mais je ne voudrais point vous lasser..... le troisième volet suivra bientôt.  En attendant passez une bonne semaine, un temps plus clément et approprié à ce début d'automne est annoncé, voilà qui ravira les petites mains qui ne manqueront pas de bichonner le jardin, préparez vos outils et contenants divers, si le vent n'est pas de la partie ce sera bien agréable.

A pluche !


Siam

dimanche 17 septembre 2017

Les floraison automnales défilent à la Flowers-week (1/2)

En trois coups de cuillère à pots je vais vous présenter (ou plutôt rappeler) les floraisons du moment.  Rien de spécial, plutôt  comme dans pas mal de jardins, l'agencement étant juste différent pour chaque lopins.

Je commence donc ma trilogie par les 

Sauges et Hydrangeas......

Cela fait deux ans que j'ai un coup de coeur pour les sauges, après avoir testé les plus grandes j'ai décidé d'opter pour les plus petites, dans un jardin balayé par les vents la tenue est nette et propre sans les voir s'affaler lamentablement.  Je compte  bien en intégrer d'autres sous peu, au gré de mes trouvailles. 


Les sauges apprécient les sols drainés et doivent, pour la plupart, être taillées de moitié fin mars et courant juillet (pour la refloraison).  

Mes beautés viennent de "Fleurs et Senteurs" qui tenait stand en 2016 à Aywiers, depuis lors ils ne viennent plus et je le déplore grandement.  Lorsque j'ai acheté mes sauges en avril 2016 elles ont été, sur recommandation du pépiniériste, taillées par lui-même à 30 cm, zou la belle floraison au sol mais cette opération a été garante d'une excellente reprise des plantes et d'une belle floraison automnale, depuis lors elles sont solides comme des rocs.  

Les variétés achetées sont "Fantasia" (arbustive hybride) et "Microphylla var. microphylla" (arbustive botanique).





Elles côtoient les digitales, persicarias et caryopteris (le plus beau de mes trois est la variété Heavenly Blue).







Exception à la règle suite à un gros coup de coeur, voici la sauge "Uliginosa" au superbe ton bleu cobalt et qui contrairement aux autres variétés demande un sol humide.  Elle pousse à 150 cm facilement et l'an prochain je vais devoir la déplacer et surtout en pincer les extrémités au printemps pour réguler la hauteur, je la placerai aussi dans un cerclage pour éviter qu'elle ne s'affale au moindre coup de vent.   La plante n'est pas si extraordinaire mais le coloris est à tomber !



Cette année est moins joyeuse pour les hydrangeas, les gelées de fin d'hiver ont eu raison des feuillages et floraison, surtout pour les Magical et puis cette année, pour la toute première fois j'ai du faire une chasse intense et tenace aux cochenilles qui envahissaient leurs tiges, pestes de bestioles !

Par contre, certains sont increvables comme mon superbe "Hobergine" (en pot depuis des années) que je bichonne du mieux possible pour que sa terre soit toujours adéquate, je ne manque pas bien entendu les arrosages fréquents toujours à l'aube (lorsque le soleil ne chauffe pas le pot et par conséquent les racines).  J'adore sa bouille rétro 1830.



"Limelight" est superbe, je le taille au printemps à 50 cm pour obtenir une belle floraison aux boules pas trop grosses car les mastocs c'est pas mon truc (si vous aimez cela il faut couper à 10 cm, les boules seront plus grosses mais moins nombreuses).  Il est beau à tous les stades, vert, blanc et rose clair..... perso je le préfère en automne.



L'increvable "Phantom" que je n'ai trouvé superbe qu'après quelques années de plantation.  Il s'insère dans le perovskia et les gauras ainsi que digitales et anémones suivant la saison.



"Snowflake" a été choisi pour son feuillage en forme de feuilles de Chêne, la florasion est banale mais intéressante.  Il peut devenir énorme si on ne le contient pas.



"Magical Coral" acheté l'an dernier est en pot au patio (donc protégé des vents froids, finalement une des meilleurs place pour ce type d'hydrangea) c'est en automne que la floraison est spectaculaire, je vous la présente sous son aspect du jour qui s'affinera au fil des semaines (j'y reviendrai).



Et pour terminer l'article, voici quelques photos de roses......

 Jens Munck
 Alcantara
 Lady of Shalott
 Marc Chagall
Blauwe Stad
Louis Blériot

Sans oublier l'intrépide Mademoiselle Zoé qui passe le plus clair de son temps chez nous et nargue avec plaisir mes chats qui sont tous à sa botte, petite par la taille mais un caractère de dominante !  on l'adore.



Je vous souhaite un beau et chaleureux week-end et vous donne rendez-vous dans quelques jours pour le second article de la trilogie.

A pluche !


Siam