lundi 16 avril 2018

Quand on fait le zouave.....


Pour cette fois je n'écrirai pas beaucoup, une vilaine chute en mars sans consulter le médecin et me voilà avec des ligaments et des muscles froissés pour une chute dans la douche.

La station assise m'est pénible, j'utilise donc le PC en mode "garde à vous devant la commode" et vous comprendrez que je n'ai guère le goût à la prose, juste quelques photos du jardin qui se réveille, comme le vôtre, à son rythme.

Franchement me déplacer avec une béquille c'est pas vraiment mon truc mais il le faut bien..... prendre du repos, me faire aider du kiné, je n'ai pas le choix alors j'espère avoir la patience car cette situation m'exaspère, il m'a fallu deux jours pour recadrer ces photos mais j'y suis arrivée, quelques unes maintenant, quelques unes plus tard et oui je me hâte lentement...

A pluche !

Siam
























mercredi 11 avril 2018

Quelques plantes aquatiques


Je me rappelle combien j'étais enthousiaste lorsque j'ai acheté ce bac en galvanisé, cela fait déjà quelques années....  j'y ai planté des Cerinthes major vite étouffées par le manque d'espace que j'ai remplacées par une composition de fougères et heuchères, belles pendant deux ans mais dégénérant par la suite.   
A vrai dire ce contenant n'est pas facile à gérer avec une terre tantôt trop sèche tantôt trop humide.

Après avoir cogité cet hiver me disant qu'un hydrangea y trouverait place pour finalement faire marche arrière le lendemain par manque de profondeur, après avoir abandonné aussi l'idée du moindre hosta à cause des limaces et autres patrouilles gluantes j'ai opté pour des plantes aquatiques en prenant soin de lire attentivement les étiquettes, je trouve que les renseignements sont très indicatifs, soit des plantes de berges ou plutôt recommandées pour un léger enfouissement dans l'eau ou enfin pour une totale immersion du pot, c'est donc pour "berges" que ces plantes ont été choisies.


J'aime beaucoup les iris et ne me suis pas fait prier

un violet foncé, "Kaempferi" qui fleurira de mai à juillet,


un autre plus pourpre et à la fleur moins large "kaempferi Variegata", même période de floraison,


un rose pâle "Rose queen" un peu décalé par rapport au deux autres, de juin à août,


pour ses petites fleurs  "Mazus reptans blue" à la longue floraison annoncée d'avril à septembre, plante plutôt couvre-sol,


j'y ai ajouté deux plants de "Eriophorum angustifolium", choisis pour les petits plumets blancs d'avril à juin,


et raide comme un i le beau "Equisetum hyemale" ou prêle d'hiver, sensé fleurir de juin à août.


Cette année tout restera dans ce même bac mais s'ils se développent bien je devrai enlever certaines plantes pour les placer dans un autre contenant, je vais tenir à l'oeil l'évolution de ce petit monde en arrosant cette fois sans modération ....


Si quelques un(es) d'entre vous avait un retour à me communiquer c'est avec plaisir que je prendrai note de vos remarques parce que j'avoue que je suis novice en matière de plantes aquatiques.

A pluche !

Siam

dimanche 1 avril 2018

Non personne n'est parfait, je fais des erreurs....


Je ne m'avoue pas facilement vaincue mais lorsque je suis face à un échec je dois analyser la situation qui découlera sur l'abandon d'un projet ou sa correction.  

Voilà plusieurs mois j'ai décidé de placer dans de grands larges pots des acers merveilleux achetés en pépinière (Pépinières Choteau à Bray - Belgique, ce pépiniériste est également présent à plusieurs fêtes aux plantes tant en Belgique qu'en France), trois spécimens pour être précise.

Terreau spécial acheté en même temps que les plantes, mise en place soignée, bref les ingrédients semblaient favorables pour que la mayonnaise prenne.  Et j'ai arrosé......  quelques mois plus tard, patatras tous partaient en sucette, bourgeonnant bien au printemps et un mois plus tard, plus rien, fini, muerto.....  et j'ai toujours cru que mes chats en étaient responsables, auraient ils pissé dans les bacs ?  Pour tenter de sauver ces merveilles j'ai arrosé encore et encore et sans m'en rendre compte, c'était moi la responsable !


Je suis retournée à la pépinière ce week-end et j'ai pu en parler avec Mr Choteau qui est tombé des nues.... "vous voyez la pépinière, en un an j'en ai perdu trois sur les milles présents, les spécimens en pots sont pratiquement inratables avec un comportement souvent meilleur qu'en pleine terre, je n'y comprends rien, vous auriez du prendre contact de suite face à un résultat pareil..."  zut alors je n'y ai pas pensé (normal puisque j'incriminais les minets).

Voilà bien mon problème, j'arrose trop mais alors comment faire ?  
(Monsieur de la Palice me dirait "arrosez moi voyons" et toc!)

Mr Choteau m'a donné un truc "lorsque vous avez soif, eux aussi ont soif, donnez un litre et demi d'eau par pot si le temps n'est pas trop caniculaire, dans le cas contraire arrosez deux fois semaine légèrement plus.... et fichez leur la paix".  "bien dit tout cela mais comment faire lorsque les saisons sont fort pluvieuses ?  c'est la nature, laissez faire, si vous avez un trou de drainage qui permet une bonne évacuation de l'eau (c'est très important), avec quelques tessons au dessus, 7 cm de billes d'argex  (pas plus) et la terre adéquate, l'acer va se débrouiller".

L'analyse ainsi expliquée j'ai remis mes chats en odeur de sainteté et je me suis relancée dans l'achat d'un nouveau spécimen.  

"Avec un pot de 70x30x30, une ombre très claire mais pas de soleil direct, à l'abri du vent, est-ce suffisant pour y mettre un acer et lequel ?  Mr Choteau m'a emmenée dans la grande serre et m'a montré quelques acers possibles, un arbre qui pousse plutôt en hauteur pour être en accord avec le pot.    J'ai choisi celui-ci "Acer palmatum "Bloodgood" dont le feuillage reste rouge toute l'année.


Je vous présente la réalisation, à l'abri du mur et des fortes pluies, nous avons décidé de surélever le pot afin que l'eau puisse encore mieux s'écouler et pour être tout à fait certaine j'ai demandé à mon époux de placer sous peu un treillis de poule sur le dessus de la terre, histoire que les chats s'en tiennent éloignés (la petite Zoé est spécialiste en la matière, elle fait des trous partout).




Cet arbre devrait avoisiner les 2x2 m à l'âge adulte car il se nanifie en pot, planté en pleine terre c'est une autre histoire car si vous le réussissez il deviendra volumineux, mais quelle belle couleur grenat foncé !



Allez je vous en reparle en fin de saison, histoire de savoir si j'ai la main pour les acers ou pas.

Profitant de l'occasion d'être en pépinière j'ai souhaité un Nandina pour le patio (nouvelle folie car je viens d'en placer (au jardin) trois  "Lemon and Lime", variété que l'on trouve assez facilement en jardinerie et un "Obsessed", plus foncé. 

Voici la proposition de Mr Choteau en fonction du contenant, restant dans les tons roux presque toute l'année "Nandina domestica Fire Power", on comprend facilement son nom vu ses couleurs et contrairement aux autres variétés celui-ci fleurit en juin et juillet et donne des fruits aussi, maximum de hauteur 100 cm, soleil ou mi-ombre, il se taille.




Me voilà comblée et j'espère que tout viendra à point.  Allez St Chanceux prie, que cette fois cela réussisse.

A pluche !

Siam

mardi 27 mars 2018

Rosier "Crépuscule d'été"


Ainsi que j'ai déjà pu le mentionner dans d'autres articles une jardinerie Delbard est implantée dans ma commune, c'est pratique car nous avons sous la main un endroit où nous pouvons nous approvisionner en terreau, amendements, accessoires divers et plantes et si au début je n'étais pas franchement emballée par leurs offres je constate d'année en année une nette amélioration pour un choix bien plus vaste et surtout des arbustes en bon état sans oublier un accueil impeccable !

Voici quinze jours nous nous y promenions et tout naturellement avons fait "escale" au rayon rosiers, attirée comme une abeille j'aime bien aller fureter, histoire de voir les variétés proposées.  En retrait des autres roses se trouvait un stand avec une vingtaine d'exemplaires de  "Crépuscule d'été", rosiers vigoureux plantés en beaux pots probablement en racines nues directement par la jardinerie.   Sous la protection du vaste hangar ils étaient magnifiques, "bien dodus" comme des dindes de Noël, feuillus comme un arbre, bref de beaux spécimens.  

Ne connaissant pas la rose j'ai fait des recherches sur le web pour ne trouver que cette photo (c'est nouveau ça vient de sortir, comme disait Coluche).   


Mon époux connait mon goût pour les roses oranges et nous sommes tombés sous le charme.... par photo interposée (probablement surexposée pour attirer le client, j'espère qu'en réalité les tons sont un peu plus doux), marier de l'orange à du rose cela m'intrigue parce que ce n'est pas courant.

Je ne voulais pas acheter le rosier avant d'avoir vu la floraison, histoire de m'éviter toute déception,  mais en retournant la semaine dernière j'ai constaté que près de la moitié des rosiers était déjà vendus, à n'y rien comprendre puisque personne ne la connaît....   Et mon époux a choisi un rosier avec de belles branches fortes pour le mettre dans le caddy, "Si tu attends encore il n'y en aura plus...." ah bon !  


Me voici donc avec un beau rosier dont je ne connais que dalle, mais j'ai trouvé ceci sur un site allemand....
"Laissez vous enchanter par son parfum, quand elle s'ouvre complètement son coeur se révèle comme un coucher de soleil scintillant à l'horizon.  Les fleus plates aux pétales multiples dégagent une odeur enivrante d'agrumes et de mangue.  Les ombelles magnifiquement parfumées durent plus de 10 jours.  Elle est forte et extrêmement résistante aux maladies.  L'arbuste offre de belles floraisons jusqu'à la fin de l'automne.  L'abondance des fleurs, l'odeur séduisante et la belle couleur des fleurs font de cette rose une nouvelle star pour les plate-bandes et bordures.  Dimensions 80x60 cm."

Avec sa petite taille je vais l'implanter entre ces rosiers, en bordure du passage justement, il sera donc placé d'ici un mois lorsque les conditions climatiques seront meilleures, en attendant l'arbuste reste en véranda, à l'abri et finalement dans les mêmes conditions qu'il avait en jardinerie.



Inutile de vous dire que j'ai hâte de prendre mes propres photos histoire de découvrir ses vrais coloris (un chouia moins flash ce serait bien).  C'est bien la première fois que je suis embarquée avec un rosier dont je ne connais rien, alors SURPRISE.....


Dans la foulée, j'ai repéré ce beau narcisse "Cassata".....


A pluche !

Siam



vendredi 23 mars 2018

Mon jardin et Drop dead Diva !


Je vous avouerai que j'ai connu des périodes pascales bien plus agréables, qu'est ce qu'il fait froid !!!! 4°C, disons que se tenir au chaud est la meilleure des tactiques car le jardinage ne m'emballe pas pour l'instant.
Juste un pied dehors (enfin deux sinon je risque de me casser la figure) le temps de prendre quelques clichés. 










J'avoue que mon époux a été plus courageux que moi car il a déjà scarifié la pelouse qui en avait grand besoin (si, si entre trois gouttes...), adieu la vilaine mousse qui n'avait d'agréable que sa belle couleur vert pomme; justement cette pelouse attend des journées un peu plus chaudes pour être ressemée par endroits et quelques coups de bêche pour redessiner ses bords en peu "flasques" il faut bien l'avouer.  



Constatation pour me remonter le moral : les tulipes fleuriront bien un jour ainsi que les narcisses. Tout cela pour vous dire que les prémices du printemps sont encore loin de valoir un Oscar !













S'il fait froid dehors, dans ma tête cela bouillonne, le grand bac en bois du patio va déménager au jardin et trois pots inutilisés vont recevoir des petites plantes (je ne sais encore celles que je trouverai en foires), sans oublier le relevé complet de chaque cm² du jardin pour y introduire de belles vivaces et certainement quelques arbustes, c'est fou mais je suis un peu braquée sur les arbustes pour l'instant, cherchant celui qui irait bien ici ou là tout en gardant un développement contrôlable ou contrôlé, du style 100x50 cm ce serait parfait.

Pour changer du jardin parlons émissions de télé...  j'ai l'habitude de regarder les informations, reportages, des Racines et des Ailes, Secrets d'histoire et à l'occasion un bon film (là le tri est très sélectif).  

Depuis quelques temps je regarde une série amusante que vous devez probablement connaître "Drop dead Diva" (traduit en français par "La Diva de l'au-delà", c'est dit plus poétiquement car "Drop dead" signifie en fait "tomber raide mort").  





Malheureusement la série se termine ce jour (AB3), autrement dit j'ai visionné la moitié (de 1à 4) et je peux attendre les calendes grecques pour la suite (5 & 6), heureusement il reste toujours la possibilité d'acheter le coffret, souvent proposé en V.O., que vais-je donc faire l'acheter ou pas ? j'avoue que si je parle anglais en comprendre les termes juridiques (la diva est avocate) est un peu astreignant.....  


Si vous avez suivi cette série quels sont donc vos personnages préférés dans l'histoire (mis à part la diva) ?  : pour moi avant tout Owen (le juge) 



et ensuite Stacy (l'amie de la diva), l'un pour son approche souvent joviale, sa joie de vivre et l'autre pour sa gentillesse et son beau sourire (elle a l'air conne mais ne l'est pas et souvent de bon conseil pour son amie).  



OK c'est un peu nunuche sur les bords mais cela fait parfois du bien de s'évader vers autre chose, un truc totalement improbable et c'est cela qui fait son charme....



A pluche !

Siam